Des nouvelles de L’Oustau de la Colline

Le temps retrouvé

Ces derniers temps, nos vies ont été bousculées de manière imprévisible et soudaine. Après les premiers moments de sidération, nous avons réalisé que l’impensable était en train de se produire. Nous nous sommes sentis dépossédés de nos vies. De fait, contraints de réinventer autre chose, nous avons repensé nos journées avec plus ou moins de créativité.

J’ai aimé cette période. J’y ai retrouvé un peu de l’insouciance propre à l’enfance. Le bonheur de n’avoir aucune obligation, de ne ressentir aucune culpabilité à ne faire que ce qui fait du bien. Plus d’agitation stérile, tout se ralentit, se tait. C’est dans ce silence et ce temps retrouvé que je me suis souvenue d’un rêve d’enfant : Au début, l’atmosphère est calme, un blanc cotonneux enveloppe tout. Sérénité, harmonie dominent. Lentement d’abord puis crescendo, tout s’agite. Une foule informe et bruyante approche, comme un danger imminent. Le bruit fait place au silence et l’ombre de l’angoisse engloutit l’espace. Alors que tout semble perdu, lentement, la foule et le bruit s’estompent, puis, le silence et la blancheur éclatante s’imposent avec bonheur.

C’est un temps qui permet l’introspection. Que reste-t-il lorsque nous ne courons plus après un agenda surchargé, que nous ne cherchons plus à organiser les prochaines vacances à l’autre bout du monde, que nous nous satisfaisons avec délectation de nos imperfections ? Alors se pose la question du sens de la vie et nous devenons ce que nous sommes, nous nous révélons à nous-même. Et dans ce temps retrouvé, c’est nous que nous retrouvons.

L’Oustau de la Colline est peut-être votre prochaine destination, au cœur du Luberon et de la Provence. Là où chantent les cigales, où la chaleur invite à la sieste. Les vacances sont un temps béni pour se retrouver, pour oublier les rôles que nous jouons dans la société, au travail, dans notre communauté. Un temps retrouvé, pour soi, mais aussi pour la famille et les amis, un temps pour se retrouver et partager des moments de bonheur tous ensemble. Nous sommes heureux de partager avec vous ce bel endroit qui respire la joie et où tout n’est que calme et volupté 😉 A bientôt, prenez soin de vous et de vos proches.

Vous entendez les cigales …

Des nouvelles de L’Oustau de la Colline

Mon article sur la truffe noire du Luberon à retrouver ici

Le diamant noir du Luberon

C’est grâce à celui-ci que Gaël Minier a découvert L’Oustau de la Colline. Il m’a remercié en partageant mon site sur sa page Facebook  Facebook.com/Luberon

Il m’offre un peu de visibilité, je l’en remercie.

Quelques belles images d’ambiance de l’arrière saison en Provence

C’est en septembre

La saison touche bientôt à sa fin, les nuits fraîchissent, le Mistral se lève plus souvent, les plages et les villages se vident de leurs touristes.

Une douce mélancolie s’installe, une ambiance très bien décrite dans la célèbre chanson interprétée par Gilbert Bécaud.

” … C´est en septembre
Quand l´été remet ses souliers
Et que la plage est comme un ventre
Que personne n´a touché
C´est en septembre
Que mon pays peut respirer… C’est en Septembre que je m’endors sous l’olivier.”

C’est à mon tour, non pas de dormir sous l’olivier, mais de retrouver l’Oustau de la Colline et d’en prendre soin. Et peut-être si tout va bien, laisser quelques traces sur les plages désertées ou me balader dans les villages assoupis pour apprendre encore de ce magnifique coin de France. Le Vaucluse, ce département qui recèle tant de richesses et de beautés.

L’été a fait vivre la maison. Du 29 mai au 20 septembre elle a accueilli des familles et des groupes d’amis. Elle leur a beaucoup plu et ils ne sont pas rares ceux qui projettent déjà d’y revenir. Ivana a déjà réservé deux semaines en juillet prochain 😉

Un grand et sincère MERCI à tous pour votre confiance et votre compréhension. Oui, car tout n’a pas été sans accrocs et la piscine nous a donné du fil à retordre ! N’est-ce pas Lydia 😉

Cette nostalgie d’un été qui ne reviendra plus mais qui laissera la place au suivant, peut-être, si tout va bien. Cette mesure du temps comme une empreinte, un renouveau porteur d’espoirs et de rêves qui revient tous les ans. Nous ne faisons que passer, comme tous ces étés engrangés, déjà …

Savoir partir pour revenir, encore un été, encore !
Bien à vous.
Nathalie

Un rêve devenu réalité!

C’est le 13 juillet 2018 que nous avons pris possession de la maison.

Depuis, nous avons préparé L’Oustau de la Colline pour vous y accueillir. Nous nous efforçons d’en faire un endroit de rêve, un lieu qui vous donnera l’envie de revenir !

Nous aimons la Provence, et plus particulièrement ce petit coin de pays que l’on nomme le Luberon, nous souhaitons partager cette passion avec vous.

Bienvenue en Provence, bienvenue à Cavaioun, bienvenue chez nous !

Démarrage de la saison 2019 à L’Oustau de la Colline

Les nouvelles de l’Oustau de la Colline sont plutôt encourageantes.

Le site Internet, la page Facebook, les flyers, le bouche à oreille, les inscriptions sur les plateformes comme Airbnb, Tripadvisor et bientôt booking, tout ce travail commence à porter ses fruits ! 
Belle motivation pour nous, en effet, les demandes et les réservations pour la location de la maison commencent à se bousculer.  Jetez un oeil au calendrier.
Prochaine étape, rénovation de la salle de bain du premier étage, inspirations …


Le diamant noir du Luberon

C’est le moment de se pencher sur l’un des trésors du Luberon, la truffe noire, appelée également “diamant noir”, c’est dire son aura !
On la trouve sur les marchés du Luberon mais le marché de Richerenches dans le Vaucluse nord est le plus important en Europe et c’est là que se vend plus de la moitié de la production annuelle.
La truffe melanosporum est la plus recherchée dans le Luberon car c’est la variété qui offre le plus de qualités gustatives et aromatiques. 10,5 kg, le record absolu de la plus grosse truffe, mais son poids varie plutôt entre 20 et 100 g.
Entre novembre et mars, les trufficulteurs vendent leurs trouvailles sur les marchés du Luberon sous différentes formes : pelées, brossées ou brutes, en conserve, en brisures ou en morceaux.
Les prix sont très variables, en fonction de la variété et de la qualité des truffes, de la production et de la période d’achat. La truffe noire du Luberon peut atteindre voire même dépasser les 1’000 euros le kilo en période de fêtes de fin d’année.
Si comme moi vous êtes amateurs de bons plats du terroir et de saveurs aussi rares que délicieuses, rendez-vous par exemple au marché de Carpentras ou à L’Arôme Restaurant à Bonnieux. 
Bonne dégustation !

Une belle découverte

Le voyage importe plus que la destination … L’aventure continue et elle nous réserve de  beaux moments.
Parmi eux, la découverte d’une exposition d’art optique dédiée à Picasso et aux maîtres espagnols jusqu’en janvier 2019.

Image associée
Expérience sensorielle dans un lieu majestueux.

Situées à 15 minutes de l’Oustau de la Colline, près de Saint-Rémy de Provence, retrouvez les infos et le programme des Carrières de Lumières.

https://www.carrieres-lumieres.com/

La maison est prête à vous accueillir. Regardez les dernières photos et rejoignez l’aventure.